Roseraie Reuter
Compte utilisateurVotre compte :
Email 
Mot de passe 
 

Les maladies des rosiers et les parasites

Reconnaître les maladie et parasites des rosiers


  Reconnaître les maladie et parasites des rosiers
 

 

Quelques maladies cryptogammiques (minuscules champignons) attaquent les rosiers surtout en période pluvieuse. Ce sont :

 

L'oïdium : sorte de duvet blanc se développant sur le feuillage, les boutons et les jeunes pousses. 

 

Le marsonia : tâches noires sur les feuilles qui tombent rapidement.

 

La rouille : tâches rouges ou brunes sur l'envers des feuilles. Dans ces deux derniers cas, détruire les feuilles pour éviter la propagation des maladies. 

Concerant ces trois maladies, il est recommandé de traiter préventivement, dès l'apparition des premières feuilles. Les traitements sont effectués tous les 15/20jours en période sèche, tous les 10 jours en période humide. On utilisera de péférence des produits fongicides liquides s'appliquant en pulvérisation.

 

La chlorose : jaunissement des feuilles, dû le plus souvent à un excès de calcaire. Le mélande d'un produit spécifique à l'eau d'arrosage corrigera cette carence.

 

Les pucerons : minuscules insectes verts ou noirs, ils sont les vecteurs de maladie. Dès leur apparition, pulvériser un produit insecticide de préférence systèmique.

 

Nous vous conseillons d'utiliser un stimulateur racinaire naturel qui renforce la résistance du rosier et qui s'emploie sur les rosiers à racines nues ou en conteneur

 

 

Découvrir nos conseils de plantation...